Critique du film Les Figures de l’Ombre de Theodore Melfi avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe

Les figures de l'ombre Au début des années 60, alors que les Etats-Unis suivent toujours des lois ségrégationnistes et connaissent une pénurie de scientifiques suite à la seconde guerre mondiale, le pays se lance dans une conquête spatiale face à l’URSS. Les figures de l’ombre qui est un biopic se focalisent sur 3 femmes afro-américaines surdouées travaillant à la NASA en tant que mathématiciennes réalisant des calculs complexes pour envoyer le premier astronaute dans l’espace et que celui-ci revienne sain et sauf accessoirement…

On suit donc 3 femmes Katherine Johnson, Dorothy Vaughn, Mary Jackson qui en plus d’être des têtes sont des mères mariées, veuves, dynamiques, persévérantes, drôles et qui ont bien du courage pour accepter de profondes inégalités révoltantes, dûes à leur couleur de peau et à leur sexe. Evoluant dans un milieu machiste, sexiste, elles font face à des injustices souvent avec humour. Petit à petit leurs collègues vont oublier la couleur de leur peau et ces 3 femmes courageuses vont justement sortir de l’ombre.

Pas de surprise niveau scénario il est plutôt cousu de fil blanc, la réalisation est assez classique mais tout cela ne ternit pas l’intérêt du film qui repose clairement sur les 3 actrices (pas étonnant qu’Octavia Spencer ait été nommé aux Oscars) et sur son histoire qui se suffit à elle même. A noter la bonne prestation de Kevin Costner qui va finir non sans humour, oser casser ces règles absurdes que subissent ces femmes et qui au final ont un impact négatif sur leur performance. A noter que la musique punchy avec Pharell Williams aux commandes nous fait osciller entre humour et gravité avec justesse. Ces femmes sont à la fois touchantes et souvent touchées dans leur amour propre mais n’ont jamais baissé les bras face aux nombreux obstacles auxquels elles ont fait face. De plus j’ai beaucoup apprécié les décors, costumes, accessoires l’ensemble nous plonge de manière sympathique et réaliste dans cette époque charnière où beaucoup de changements se font pressentir comme l’arrivée des premiers ordinateurs,
l’évolution des droits civiques…

Les figures de l'ombre

En bref, avec un sujet qui est malheureusement encore d’actualité, entre préjugés basés sur la différence de couleur de peau, de sexe notamment dans le milieu professionnel, les figures de l’ombre mettent en lumière l’histoire méconnue de ces femmes talentueuses qui ont contribué au succès de la NASA, le film leur rend d’ailleurs un bien bel hommage. On en ressort avec le sourire se disant qu’il reste beaucoup à faire et qu’aucune bataille ou combat en faveur de la femme n’est jamais éternellement acquis.

Les figures de l’ombre sort au cinéma le 8 mars 2017 (journée de la femme forcément !). Vu en VOSTFR

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Cinéma : Top Films 2019
Noël chez Warner, quelques idées cadeaux #showroomwb
Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp

No Comments

Leave a Comment.