Critique Film : Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab

PatientsLibrement adapté du livre autobiographique et éponyme du slameur Grand Corps Malade, Patients nous raconte l’année où Fabien Marsaud (son vrai nom) a passée dans un centre de ré-éducation pour grands blessés, suite à un accident qui l’a rendu tétraplégique « incomplet » lorsqu’il avait 20 ans.

Alors dit comme ça c’est vrai que cela ne fait pas super envie, du moins c’était mon cas surtout que je ne raffole absolument pas des films ou des séries médicales. Et je dois dire que j’ai été agréablement surprise, ce film est une belle leçon de résilience, une ode à la vie à la fois émouvant et drôle et avant tout un film de potes avec au passage un hommage à ces accidentés de la vie qui garde espoir mais aussi envers le corps médical qui les aide à retrouver petit à petit une certaine autonomie.

Un espoir adapté…

Peu d’acteurs connus dans ce film mais tous jouent sincèrement avec un capital sympathie assez fort. Au premier rang Pablo Pauly incroyablement crédible qui joue le rôle de Grands Corps Malade mais au delà c’est surtout celui d’une jeune homme dont les rêves de sportif professionnel, de prof de sport vont s’écrouler puisque du jour au lendemain va se retrouver quais totalement paralysé et apprendre à connaître son nouvel environnement. Dans ce centre de ré-éducation, Ben va se lier d’amitié avec 4 autres jeunes, apprendre à connaître le personnel médical avec certes leurs défauts mais toujours dévoué à l’aider.

Sans jamais tomber dans le patho, Patients est aussi une histoire d’amitié avec quelques dialogues et vannes bien senties mais aussi pas mal de moments émouvants. On suit et on s’attache aux différents patients, premiers et seconds rôles, entre leurs échecs, leurs victoires si petites soit-elle pour les personnes valides que nous sommes, leurs réflexions aussi sur la société. Un film qui aide également à relativiser sur nos petits problèmes quotidiens alors que ces personnes essaient de se battre contre leur corps, de se dépasser, bouger leurs jambes, leurs doigts, leurs mains parfois dans la douleur mais souvent avec humour. L’ensemble est filmé de manière assez dynamique, parfois vous fait un peu entrer dans la peau de Ben, l’ensemble est assez bien rythmé sur des musiques assez rap.

Patients

En bref, un film sur le monde des handicapés loin de vous casser le moral et au contraire plutôt positif, un épisode de la vie de Grands Corps Malade avant qu’il soit le slameur que l’on connaît, d’ailleurs rien à ce sujet n’est abordé dans le film. Patients m’a un peu chamboulée dans le bon sens, beaucoup d’émotions vous l’aurez compris, quelques larmes et beaucoup de sourires et de rires autour de ces personnes avec lesquelles on finit par oublier leur handicap.

Patients sort au cinéma le 1er mars. Projection suivie d’une session Q/A avec une partie de l’équipe du film.

Critique Film – Ad Astra de James Gray avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones
Sortie Vidéo – El Reino de Rodrigo Sorogoyen avec Antonio de la Torre
Sortie Vidéo : After, Chapitre 1 – L’adaptation de la célèbre saga littéraire
Critique Film  – Haut perchés de Olivier Ducastel et Jacques Martineau
Sortie Video – Traîné sur le bitume de S. Craig Zahler avec Mel Gibson, Vince Vaughn
Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber

No Comments

Leave a Comment.