Critique du film – Une Famille Syrienne de Philippe Van Leeuw avec Hiam Abbass, Diamand Bou Abboud, Juliette Navis

Une famille syrienneDoublement primé à la dernière Berlinale (Prix du Public, Prix Label Europa Cinéma), triplement primé lors du festival francophone d’Angoulême avec le prix du public, de la mise en scène et de la meilleure actrice, une famille syrienne nous plonge dans le quotidien de civils tentant de survivre alors que leur pays la Syrie est en guerre.

Le spectateur est immergé au sein d’un appartement où survivent une femme et ses enfants, son neveu, son beau-père où un jeune couple et leur bébé les ont rejoint également. Ces derniers ayant un plan pour s’échapper de leur pays.

Se passant uniquement dans un espace clos où rien n’est montré concernant la guerre, tout est souvent suggéré par les explosions et autres menaces extérieures, une famille syrienne repose essentiellement sur la performance de ses comédiens, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les deux actrices Hiam Abbass et Diamand Abou Abboud ont été récompensées lors du dernier festival francophone d’Angoulême. Ces femmes à la fois fortes et fragiles qui sont souvent les premières victimes collatérales de la guerre. Des scènes assez bouleversantes où l’on se sent impuissant et magnifiquement jouées reflétant une horrible réalité.

Le film se focalise donc sur l’humain, une journée ordinaire de cette famille qui tente de survivre face aux enjeux quotidiens entre pénurie, menaces, économie des ressources et malgré tout où l’on assiste à des scènes de vie. Sans pathos, on se met facilement à leur place : que ferions-nous en de terribles situations ?

Sans jamais prendre parti, le réalisateur nous livre à la fois un film quasi documentaire et un huis clos prenat et anxiogène. Cinéma utile sensibilisant à la situation des civils en période de guerre, ces hommes et femmes souvent oubliés des conflits actuels.

Une famille syrienne sort au cinéma le 6 septembre. Vu en VOSTFR

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon

No Comments

Leave a Comment.