Critique : The Secret (The Tall Man) de Pascal Laugier avec Jessica Biel (sans spoilers)

Synospis : Chaque année 750 000 enfants disparaissent aux États-Unis. La plupart d’entre eux sont retrouvés dans l’heure ou les jours qui suivent. En revanche, 0.3% d’entre eux disparaissent à jamais sans laisser de trace. A Cold Rock, petite ville minière isolée, plusieurs disparitions suspectes ont été répertoriées ces dernières années. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia, qui fait office de médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 5 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant. En salles le 5 septembre 2012. Interdit aux moins de 12 ans.

Voici le 3ème film de Pascal Laugier, réalisateur français qui nous livre cette fois-ci un film Canadien-Américain, The Secret, en V.O The Tall Man, inspirée d’une légende urbaine, entité fantastique représentée sous la forme d’un homme très grand vêtu de haillons qui cachent également son visage et qui surgit de nulle part et enlève les enfants…
The secret est un film avec de nombreux rebondissements et c’est pourquoi je ne vous spoilerais pas, ce qui enlèverait tout intérêt à visionner ce film, plutôt intéressant et envoûtant ne serait-ce qu’au niveau de son atmosphère appuyée par une réalisation et un jeu d’acteurs maîtrisés. En effet, j’ai eu l’impression de me retrouver à la fois dans Twin Peaks et X-files, 2 séries que j’adore, à l’image de cette ville fantôme misérable hantée par le chômage, anciennement minière du fin fond de l’Amérique (du Canada), aux couleurs grises ternes et où les habitants semblent cacher un secret ou subir les régulières disparitions d’enfants dont le fameux Tall Man en serait à l’origine.

Jessica Biel y est plutôt malmenée et incarne une mère infirmière dévouée, notamment dans une première partie plutôt stressante où elle est principalement l’héroïne d’une course poursuite…Je ne vous en dirais donc pas plus, le film se divisant en 3 parties principales (et donc 3 twists dont un final quasi prévisible), certes avec quelques baisses de régimes mais qui n’entâchent pas l’intérêt du film.

Juste vous dire que l’ambivalence du propos final, qui ne se veut absolument pas moraliste à mon humble avis, devrait vous décontenancer voire surprendre…Car comme le réalisateur l’a plusieurs fois répété dans ses interviews « L’enfer est pavé de bonnes intentions… ».

En bref, The secret est un bon thriller, à fleur de peau, pas vraiment horrifique mais plutôt psychologique voire dérangeant et pessimiste, en tout cas il est agréable de se laisser embarquer plusieurs fois sur de fausses pistes…Et en plus, il est fort probable qu’il vous fera réfléchir, une fois le générique de fin terminé.

A noter que la bande-annonce ne spoile rien et se base uniquement sur les 30 premières minutes du film…

Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD
Critique Film – Hors Normes de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb
Critique Film – Terminator : Dark Fate avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Mackenzie Davis
Livre – Stephen King à l’écran, une rétrospective des adaptions au cinéma et à la télé

2 Comments

  1. Bon, pour ma part, je reste dubitatif. Mais difficile d’en parler sans spoiler, donc à chacun de se faire une opinion, et à en reparler à l’occasion ;-)

    Reply
  2. La finalité du propos peut provoquer plusieurs sentiments et réfléxions…Mais j’ai bien aimé l’atmosphère et la réalisation dans son ensemble. En tout cas un film qui suscite certes débats et discussions après le générique de fin…Au plaisir !

    Reply

Leave a Comment.