Avis Express – Film Pacific Rim 2 Uprising avec John Boyega, Scott Eastwood, Cailee Spaeny

Pacific Rim Uprising 2 5 ans après que Guillermo Del Toro ait sorti Pacific Rim un blockbuster hommage à un certain cinéma asiatique , DeKnight le réalisateur américain plutôt habitué aux séries de super-héros (Daredevil, Smallville…) nous ressert un second opus intitulé : Pacific Rim Uprising. En tête d’affiche John Boyega qui a le vent en poupe depuis Star Wars, Scott Eastwood et la jeune Cailee Spaeny qui a des faux airs de Jennifer Lawrence, mais qui a l’air plus sympa…

Le synopsis est assez long et pourtant le scénario tient sur une feuille de papier : Le conflit planétaire qui oppose les Kaiju, créatures extraterrestres, aux Jaegers, robots géants pilotés par des humains, n’était que la première vague d’une attaque massive contre l’Humanité.
Jake Pentecost, un jeune pilote de Jaeger prometteur dont le célèbre père a sacrifié sa vie pour sauver l’Humanité des monstrueux Kaiju a depuis abandonné son entraînement et s’est retrouvé pris dans l’engrenage du milieu criminel.
Mais lorsqu’une menace, encore plus irrésistible que la précédente, se répand dans les villes et met le monde à feu et à sang, Jake obtient une dernière chance de perpétuer la légende de son père aux côtés de sa sœur, Mako Mori – qui guide une courageuse génération de pilotes ayant grandi dans l’ombre de la guerre. Alors qu’ils sont en quête de justice pour leurs camarades tombés au combat, leur unique espoir est de s’allier dans un soulèvement général contre la menace des Kaiju. Jake est rejoint par son rival, le talentueux pilote Lambert et par Amara, une hackeuse de Jaeger âgée de 15 ans, les héros du Corps de Défense du Pan Pacific devenant la seule famille qui lui reste.
S’alliant pour devenir la plus grande force de défense que la Terre n’ait jamais connue, ils vont paver un chemin vers une extraordinaire nouvelle aventure.

Pacific rim 2

Tout cela pour justifier le retour des combats de Kaijus, ses créatures hideuses sorties du centre de la Terre contre les Jaegers ces robots géants pilotés par des humains.

Au final, Pacific Rim Uprising est un épisode dispensable mais plutôt réussi dans le côté entertainment et effets spéciaux. Une pointe d’humour y est présente mais manque le petit côté émotion et l’effet de surprise du premier opus de Del Toro. Reste le côté vraiment divertissant j’ai beaucoup aimé il faut dire que je préfère clairement les Jaegers et leurs pilotes que les Transformers…Argument redoutable :) !

Pacific Rim est au cinéma depuis le 21 mars 2018

Critique Film – Vivarium de  Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots
Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Cinéma : Top Films 2019
Noël chez Warner, quelques idées cadeaux #showroomwb

No Comments

Leave a Comment.