Critique : Dream House de Jim Sheridan avec Daniel Craig et Naomi Watts

Synopsis : Editeur à succès, Will Atenton quitte son emploi à New York pour déménager avec sa femme et ses enfants dans une ville pittoresque de Nouvelle Angleterre. En s’installant, ils découvrent que leur maison de rêve a été le théâtre du meurtre d’une mère et ses deux enfants. Toute la ville pense que l’auteur n’est autre que le père qui a survécu aux siens. Sortie en salles le 5 Octobre 2011

Avec un synopsis plutôt sympathique pour ceux qui aiment les thrillers ou film à mystères Dream house n’est malheureusement pas digne d’un bon film à suspense et encore je n’avais vu que l’affiche avant de le voir…Et n’avais pas regardé la bande-annonce qui paraît-elle dévoile le principal twist du film. Sachant que celui-ci est révélé (enfin c’est loin d’être une surprise) en pleine moitié du film.
Alors que le premier quart d’heure du film est assez prenant même si très caricatural dans la représentation de la famille américaine avec des parents et enfants parfaits qui emménagent donc dans leur nouvelle maison témoin du meurtre d’une mère et de ses deux petites filles…Après une bonne séance de sur-sautement, l’ennui se fait sentir…Et ce n’est pas les acteurs pourtant connus qui vont relever le niveau du film. Daniel Craig et son regard bovin a du mal à jouer le père torturé, Naomi Watts fait la figurante et enfin Rachel Weisz (Mme Daniel Craig dans la vie) s’en sort un peu mieux. D’ailleurs je crois qu’elle a rencontré Monsieur lors du tournage de ce film, elle n’aura pas perdu son temps (sic).

Le réalisateur Jim Sheridan nous avait habitué à beaucoup mieux entre Au nom du père et un film plus intimiste Brothers, là il semble répondre à un cahier des charges bien précis avec malheureusement quelques passages quasi ridicules alors que le fond de l’histoire, plutôt glauque, ne devrait pas s’y prêter…Du coup on se sent un peu mal à l’aise face à ce décalage sans parler de la clé de l’intrigue qu’on aura devinée rapidement.
Bref Dream House est un bon téléfilm dramatique teinté de fantastique qui aurait pu directement sortir en vidéo, au sens péjoratif du terme.
Si jamais vous êtes tout de même tenté d’aller le voir au cinéma, pour la peine je ne vous mets pas exceptionnellement la bande-annonce histoire que vous aimiez les 30 premières minutes du film…Car oui O toi lecteur tu es intelligent et tu auras compris rapidement ce qui se trame dans cette maison de cauchemars, qui n’a pourtant rien à voir avec Amytiville.

Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon
Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Terminé Concours – Gagnez des coffrets DVD de la série Escape at Dannemora

1 Comment

  1. Je viens juste le voir en VOD, ne l’ayant pas vu au cinoche à l’époque. Pour le coup c’était une relativement bonne surprise. Enfin pas vraiment une surprise, effectivement on voit vite venir les choses surtout si on reconnaît les acteurs qui font toujours les méchants ;-).

    Bref, 6/10 parce qu’il ne dure pas trop longtemps non plus…

    Reply

Leave a Comment.