DVD : Bellflower de et avec Evan Glodell, Jessie Wiseman, Tyler Dawson

Synopsis : Deux meilleurs amis Woodrow et Aiden passent tout leur temps libre à la construction de lance-flammes et d’armes de destruction massive en vue d’une apocalypse mondiale. Mais quand Woodrow rencontre une jeune femme charismatique et tombe follement amoureux, lui et Aiden vont rapidement être intégrés dans un nouveau groupe d’amis, et partir pour un voyage mêlant amour et haine, trahison, infidélité, et une extrême violence plus dévastatrice que n’importe lesquels de leurs fantasmes d’apocalypse. Disponible le 4 septembre 2012 en vidéo. Distribué par Zylo.

Présenté au festival Sundance de 2011, voici donc Bellflower petit film indépendant avec un budget de 17000 $ seulement, premier bébé d’Evan Glodell dont il est le réalisateur, monteur, producteur et principal interprète. Nous voilà plongé en plein ciné Arty utilisant les moyens du bords, notamment (un peu trop) le filtre jaune(âtre) niveau photographie…Sur un scénario plutôt simple, 2 adulescents adorateurs de Mad Max 2, de son héros et de son ennemi, de sa voiture, de son environnement; qui passent leur temps à boire et à personnaliser une voiture nommée « Medusa » (une Buick Skylark de 1972) notamment avec un lance-flamme histoire d’être prêt quand l’apocalypse pointera son nez…Autrement dit, tout détruire pour mieux reconstruire.
Mais arrivent 2 filles qui vont semer la zizanie dans cette petite entreprise…
D’une narration un peu décousue avec des retours en arrière imaginaires ou pas (?), Bellflower surprend surtout quand on sait les moyens utilisés pour sa réalisation, sans pour autant paraître cheap à l’écran.

Commençant comme un commun teen-movie, Bellflower est avant tout une comédie romantique, qui va, à travers des relations humaines difficiles (amours, amitiés) parsemées de trahisons, bouillir puis exploser tant ces jeunes californiens sont à fleur de peau, passant des sentiments extrêmes rapidement, de l’amour à la haine, du bordel à la sérénité…C’est aussi drôle et triste à la fois comme le fait qu’ils soient persuadés que l’apocalypse va arriver.

Bellflower, bien que s’appuyant (et rendant hommage) sur la trilogie Mad Max de George Miller, le film trouve sa propre identité et apporte du renouveau dans son genre. Si l’on est pas fan de films « indés », on peut tout de même reconnaître tout le boulot qu’il y a derrière, surtout vu le résultat qui est peu déplaisant.

Bonus (non visualisés) :
– L’interview du Réalisateur
– Le making of
– Les affiches cinéma qui ont été refusées
– Le Focus sur la voiture : LA MEDUSA

Critique Film – Le Chant du Loup de Antonin Baudry avec François Civil, Reda Kateb, Matthieu Kassovitz, Omar Sy
Sortie Vidéo – Frères Ennemis de David Oelhoffen avec Matthias Schoenaerts, Reda Kateb, Sabrina Ouazani
Critique Film – Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez avec Rosa Salazar, Christoph Waltz
Sortie Vidéo – Burning de Lee Chang Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo
Critique : Arctic de Joe Penna avec Mads Mikkelsen
Critique : L’Amour Debout de Michaël Dacheux avec Paul Delbreil, Adèle Csech, Samuel Fasse

No Comments

Leave a Comment.