Critique : Amour sur place ou à emporter de et avec Amelle Chahbi, Noom Diawara, Aude Pepin

Amour sur place ou à emporterSynopsis : Amelle et Noom sont deux jeunes trentenaires que tout oppose et que le destin va réunir. ELLE sérieuse, manager au Starbucks, dynamique et LUI en dilettante, malin, et apprenti comique.
Tous deux victimes de déceptions amoureuses, ils ont juré qu’on ne les y prendra plus.
Alors comment faire quand malgré tout ces contraires s’attirent ? Un jeu de séduction se met alors en place pour notre plus grand bonheur. Mais tout n’est pas si rose, les familles, les amis, les collègues s’en mêlent, les guerres sont déclarées, les brouilles explosent.
Pris entre les racines de leur éducation et le feu de leurs sentiments, quel camp vont-ils choisir ? L’amour triomphera-t-il ? Une chose est sure, ils nous feront passer un bon moment de franche rigolade et d’émotions…En salles le 28 mai 2014.

Issu d’une pièce de théâtre à succès éponyme et avec les deux mêmes principaux comédiens, Amour sur place ou à emporter sort donc sur grand écran et encore une fois, voici une sympathique comédie. Pas hilarante mais qui vous fera sourire plus d’une fois, surtout si vous êtes un jeune couple ou célibataire, à galérer pour trouver l’âme soeur.
Très actuel, Amour sur place ou à emporter raconte la laborieuse rencontre de deux jeunes personnes (enfin frisant la trentaine), dont les origines et cultures sont bien différentes; entre Amelle, d’origine magrébhine et Noom d’origine africaine. De plus, Mademoiselle est la chef de Monsieur dans une célèbre chaîne qui sert des cafés ou chocolats de toutes sortes (bonne pub au passage).

Entourés de personnages secondaires assez drôles entre le collègue coincé, le copain loser qui n’en branle pas une, on suit ce duo, qui s’attire et se rejette à base de vannes, certes parfois un peu puériles vu leur âge. Se cachant l’un et l’autre à leur famille respective, le film joue beaucoup sur les clichés de chacun et dit tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas sur les noirs et les arabes…Parfois même ça décape mais ils rient d’eux-mêmes et c’est parfois tellement caricatural que c’en ait assez drôle, ceci dit cela dénonce aussi la racisme et pas forcément celui que l’on croit. Si l’on devine la fin, le cheminement pour y parvenir n’est pas forcément prévisible.

En bref, Amour sur place ou à emporter est une comédie pétillante qui a la pêche, le jeu de séduction que se livre les deux comédiens est très sympa, et les dialogues à la fois plein d’humour, de piques en font une comédie romantique actuelle, décapante sur les couples mixtes.

Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD
Critique Film – Hors Normes de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb
Critique Film – Terminator : Dark Fate avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Mackenzie Davis
Livre – Stephen King à l’écran, une rétrospective des adaptions au cinéma et à la télé

No Comments

Leave a Comment.