Critique : Into The Woods, Promenons-nous dans les bois #DisneySocialClub

Into the Woods A l’instar de la série télé Once upon a time, Into the Woods – Promenons nous dans les bois mêle les contes les plus célèbres (de Grimm) qui ont bercé notre enfance pour la majorité d’entre nous. Adapté du célèbre show musical joué pour la première fois il y a plus de 25 ans à Broadway, il débarque au cinéma sous forme de comédie musicale donc. Tout comme Sweeney Todd, le film est chanté, et ne sera d’ailleurs pas traduit et uniquement diffusé en VOSTFR pour la sortie en France. S’il est beaucoup moins noir, Into the Woods n’est pas vraiment un film pour petits enfants, il est bourré de second degré et d’auto-dérision mais l’ensemble des scènes qui sont vraiment une transposition du musical ne m’a pas vraiment emporté. Les chansons sont parfois agaçantes, les acteurs inégaux, le scénario pas toujours drôle et une dernière partie ennuyeuse et traînant en longueurs.

Certes l’intérêt est de suivre ce couple de boulangers qui va devoir ramener certains objets pour lever une malédiction d’une sorcière interprétée par Meryl Streep maquillée merveilleusement bien et s’éclatant dans son personnage; et découvrir au fur et à mesure les différents personnages, entre le chaperon rouge (énervante), le loup (incarné par un Johnny Depp qui nous livre la même prestation depuis Pirates des Caraïbes, dès qu’il est déguisé), Cendrillon, Raiponce, Jack et le haricot magique,…Sans oublier les 2 princes des 2 princesses précédemment citées qui sont les plus drôles dans l’art de se moquer d’eux-même.
Avec des décors immersifs, la réalisation reste pourtant trop théâtrale et artificielle et est malheureusement plombée par une dernière partie en dessous du reste du film. Dommage, pour sa première adaptation de comédie musicale, j’attendais plus pour du Disney…I wish, I wish…, Into the woods possède des qualités mais pas assez magiques :-) pour m’avoir convaincue.

Le film sortira au cinéma le 28 janvier 2015. Vu en VOSTFR

Sortie VOD – The Informer avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Clive Owen
Critique Film – Radioactive de Marjane Satrapi avec Rosemund Pike, San Riley
Critique Film – Une Sirène à Paris de Mathias Malzieu avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima
Critique Film – Vivarium de  Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots
Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz

No Comments

Leave a Comment.