Boyhood de Richard Linklater avec Ellar Coltrane, Patricia Arquette, Ethan Hawke

BoyhoodBoyhood, un des films dont tout le monde parle ou a parlé comme l’un des meilleurs de 2014, il est d’ailleurs nommé aux Oscars dans 6 catégories dont meilleur film, meilleur scénario original et meilleur réalisateur…En effet, il a l’originalité d’avoir été tourné sur 12 ans, environ un mois chaque année avec les mêmes acteurs pour retranscrire au plus près le temps qui passe, l’environnement familial à travers le yeux d’un petit garçon Mason âgé de 6 ans jusqu’à sa majorité à la fin du film.

Pour ma part je n’ai pas été convaincue par Boyhood, je l’ai trouvé assez ennuyeux, plutôt inintéressant, il n’y a aucun climax, aucun enjeu….Oui dire que c’est juste un long film où l’on voit évoluer Mason à travers des événements pas forcément graves ou très heureux, parfois souvent anodins ou banals, cela serait un peu insulter le réalisateur et les acteurs car vraiment l’atout du film il est vrai c’est cette réalisation faite sur 12 ans où l’ont voit les acteurs vieillir, mûrir au sens propre comme au figuré. Oui Ethan Hawke, Patricia Arquette et Ellar Coltrane sont crédibles oui on devine la difficulté de l’exercice et finalement le résultat à l’écran, est réaliste….Mais à part cela, j’ai trouvé le film dénué d’intérêt…Si ce n’est en effet de nous faire revenir sur notre propre enfance, qui forcément dans la majorité des cas aura des points communs avec celle de ce jeune garçon; nous donnera un léger goût de nostalgie. Oui le film nous fait réfléchir sur ce temps qui passe très vite, sur ces petites décisions ou choix ou événements soudains qui vont contribuer à nous forger et à compléter notre personnalité. Oui si c’est peut-être une grande chose, c’est également l’ennui qui m’a envahit au fur et à mesure des 2H45 qui se déroulaient sous mes yeux.

En bref, toutes les qualités de Boyhood résident principalement dans sa B.O, sa conception et sa direction d’acteurs mais niveau scénario c’est un peu léger, si ce n’est cette fin que l’on retiendra : qu’il faut vivre le moment présent mais surtout saisir le moment, ce moment peut-être anodin mais où c’est à cet instant qu’il faut agir à l’image de la vocation que s’est trouvé le jeune Mason.

L’édition DVD contient des bonus intéressants, en plus d’un livret de 32 pages :

– Entretien exclusif avec Richard Linklater lors de son passage à Paris (33′)
– « Grandir devant les caméras » : making of (10′)
– Les coulisses du tournage (20′)

Bande-Annonce Boyhood

Critique Film – Le Chant du Loup de Antonin Baudry avec François Civil, Reda Kateb, Matthieu Kassovitz, Omar Sy
Sortie Vidéo – Frères Ennemis de David Oelhoffen avec Matthias Schoenaerts, Reda Kateb, Sabrina Ouazani
Critique Film – Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez avec Rosa Salazar, Christoph Waltz
Sortie Vidéo – Burning de Lee Chang Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo
Critique : Arctic de Joe Penna avec Mads Mikkelsen
Critique : L’Amour Debout de Michaël Dacheux avec Paul Delbreil, Adèle Csech, Samuel Fasse

No Comments

Leave a Comment.