Sortie DVD et Avis : Les Grandes Grandes Vacances, la série animée disponible dès le 3 juin

Les Grandes grandes vacances Diffusée entre le 20 et 30 avril sur France 3, Les Grandes Grandes Vacances a été vue par 1,3 millions de spectateurs de plus de 4 ans ! N’ayant pas fait partie de ce public, j’ai été très contente de me rattraper via la sortie DVD disponible dès le 3 juin en compagnie des mes têtes blondes qui ont vu certains épisodes. Abordable dès 5,6 ans, la série a agréablement deux niveaux de lectures mais je pense que c’est idéal pour les enfants à partir de 9-10 ans notamment lorsqu’ils abordent la seconde guerre mondiale à l’école,…En tout cas quelle belle découverte, c’est un vraie coup de coeur!

Co-produit par une société française « Les Armateurs » à l’origine également des film d’animations de qualité comme Kirikou et la sorcière, Les Triplettes de Belleville ou plus récemment un de mes favoris Ernest et Célestine, Les Grandes Grandes Vacances relatent celles d’Ernest et Colette (frère et soeur) qui vont durer plus de 5 ans puisque cela se passe en 1939. A l’annonce de la Guerre, leur père est appelé pour combattre, leur mère malade s’en va se faire soigner en Suisse, nos deux petits parisiens vont rester chez leurs grands-parents Papilou et Mamili, en Normandie, à la campagne.
Nous allons donc vivre la guerre à travers leurs yeux d’enfants où la petite à 6 ans quand la guerre commence et son frère 10 ans. Aucun aspect ne sera mis de côté entre les bombardements, l’exode, le rationnement, la perte d’êtres chers…Tous ces événements graves et tristes sont mêlées également par des sous petites histoires entre rentrée à l’école, vie à la campagne, activités d’extérieures, animaux de la ferme, copains et copines, bagarres de voisinages tout aussi intéressante et qui permet un second niveau de lecture/visionnage pour les plus petits…L’ensemble a parfois des faux airs de dessins animés produit par le célèbre studio Ghibli japonais, les dessins, les décors sont très réussis, la musique est superbe teintée de nostalgie, la voix narratrice qui n’est autre que la petite fille Colette dans la force de l’âge, également.

L’ensemble est basé sur de vrais témoignages de personnes qui n’étaient que des enfants entre 1939 et 1945. De plus à chaque fin d’épisode qui durent environ 25 minutes chacun, un court témoignage, une anecdote triste ou drôle à cette époque est illustré(e) dans le générique de fin à travers des dessins enfantins dans un livre/album.
A la fois libre d’évoluer et de grandir sans leurs parents à la campagne et paradoxalement face aux dangers non négligeables de la guerre, le dessin animé a une résonance actuelle où les enfants sont sur-protégés et ne sont plus aussi libres comme il y a quelques décennies…Ils abordent aussi des sujets d’actualités entre racisme ordinaire, filiation, le devoir de mémoire…

Les grandes grandes vacances

En bref, les Grandes Grandes Vacances est un dessin animé fédérateur de très grande qualité qui s’adresse à toutes les générations et est un bon moment à partager en famille notamment avec les grands-parents voire avec les arrières grands-parents. A l’instar des séries d’il y a quelques décennies avec Il était une fois la vie pour appréhender le fonctionnement du corps humain (l’exemple qui me vient à l’esprit), c’est un magnifique moyen de relater le passé et notamment les faits historiques importants pas toujours gaies, sans tabou mais avec délicatesse et tout en gardant l’innocence de l’enfance.

En savoir plus :

– A noter que l’épisode intitulé « L’exode » est en compétition au prochain festival international du film d’animation d’Annecy dans la catégorie Films de télévision.
Un jeu en ligne interactif et éducatif est disponible en 4 épisodes différents.
– L’histoire est sortie également sous forme de courts romans jeunesse. 2 tomes sont également disponibles aux editions Bayard Jeunesse en plus de 4 cahiers / Documentaires

Bande-annonce Les Grandes Grandes Vacances

Critique Film – Une Pluie Sans Fin de Dong Yue, Grand Prix au Festival de Beaune 2018
Sortie Vidéo – Mary et la Fleur de la Sorcière de Hiromasa Yonebayashi
Critique Film – Dogman de Matteo Garrone avec Marcello Fonte, Edoardo Pesce
Critique film – Les Indestructibles 2 des Brad Bird avec les voix de Louane Emera, Gérard Lanvin, Amanda Lear
Sortie Vidéo – Le Voyage de Ricky de Toby Genkel
Critique du film – Sicario, la Guerre des Cartels avec Benicio Del Toro et Josh Brolin

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie