Critique du film : Docteur Frankenstein de Paul McGuigan avec Daniel Radcliffe, James McAvoy

Docteur FrankensteinNième adaptation du roman de Mary Shelley Docteur Frankenstein se focalise sur la relation du fameux savant fou (James McAvoy) et de son assistant Igor (Daniel Radcliffe), qui ne figure d’ailleurs pas dans l’histoire d’origine. Et pourtant c’est une bien belle idée car c’est un peu la (seule) force du film. En effet la première partie du film débute dans un cirque où il est bossu et fait office de freak, maltraité par ses compères aussi bien dans les coulisses que sur le devant de la scène. L’ambiance et les décors (Ecosse, Angleterre…) sont soigneusement choisis et l’interprétation de Daniel Radcliffe est assez bluffante. Il sera sauvé et recueilli par Frankenstein qui découvre en lui beaucoup d’intelligence et surtout un partenaire parfait pour atteindre son objectif : redonner vie aux morts. Si le film est dans l’ambiance assez moderne, il a gardé tout le côté gothique de l’histoire originale. Côté réalisation on retrouve la patte de Paul Mcguigan avec ses ralentis et transpositions de schémas et dessins sur certaines scènes, celui-ci a en effet tourné plusieurs épisodes de l’excellente série britannique Sherlock dont les épisodes présentent les mêmes traitements. Les effets spéciaux sont à la hauteur mais malheureusement plus le film avance et plus notre intérêt et notre attention s’effritent, seuls les face-à-faces des deux protagonistes sont intéressants. L’histoire d’amour sous-jacente de Igor n’est pas passionnante et décidément à part l’épisode du bossu dans le cirque, Daniel Radcliffe présente son même jeu pourtant adulte (et loin d’Harry Potter) avec son sourire crispé et regard de cocker, à l’image du veuf qu’il jouait dans la dame en noir.

Le film a la force de mettre en avant ces personnages, l’originalité de mettre en avant le narrateur qui n’est autre que Igor le partenaire fictif et au moins le monstre de Frankenstein n’est pas, pour cette adaptation le personnage que l’on retiendra. En bref, Docteur Frankenstein est une adaptation qui n’apporte pas grand chose si ce n’est un bon moment et un film fantastique que l’on oubliera assez rapidement.

Docteur Frankenstein est au cinéma depuis le 25 novembre 2015. Vu en VOSTFR

Critique Film – Mortal Engines de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan
Critique Film – Pupille de Jeanne Herry avec Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Gilles Lelouche
Critique Film – Les Veuves de Steve McQueen avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki
Sortie Vidéo – Hérédité de Ari Aster avec Toni Collette, Gabriel Byrne, Alex Wolff
Critique Film – Le Grand Bain de Gilles Lellouche avec Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde
Sortie Vidéo – La Nuit a dévoré le monde de Dominique Rocher avec Anders Danielsen Lie, Golshifteh Farahani, Denis Lavant

No Comments

Leave a Comment.