Critique du film : Jackie de Pablo Larraín avec Natalie Portman, Peter Sarsgaard, Greta Gerwig

Jackie le film Premier film hollywoodien du réalisateur chilien Pablo Larraín, Jackie nous plonge dans l’intimité de la 35ème First Lady des Etats-Unis alors qu’elle vient de perdre son mari assassiné sous ses yeux. Nous allons la suivre les 3,4 jours qui ont suivi ce drame à travers le récit qu’elle livre à un journaliste qui publiera plus tard son article dans le Life Magazine quelques mois plus tard qui ont suivi l’assassinat de J.F.K.

Personnage publique et célèbre, Jackie Kennedy voit son monde s’écrouler dès le moment où la tête explosée de son mari tombe sur ses genoux. Traumatisée, choquée, elle va tout faire pour garder la face « devant les caméras » et organiser des funérailles grandioses pour rendre hommage à son mari et président des Etats-Unis. Natalie Portman livre une performance remarquable, elle pourrait bien remporter un second Oscar pour son interprétation tant elle retranscrit les émotions de cette femme en détresse, complexe psychologiquement vu les circonstances. Tout cela sans oublier les seconds rôles, on notera Peter Sarsgaard (vu notamment dans la série The Slap) son beau-frère « Bob » plutôt compréhensif et également un des derniers rôles du regretté John Hurt interprétant le prêtre auquel Jackie se confie.

Malheureusement je me suis un peu ennuyée, surprise de l’étroitesse temporelle du récit, qui certes est également un sacré challenge pour le scénariste et le réalisateur, qui est d’autant plus largement relevé. Les décors, les costumes, le grain de la photo, tout nous plonge dans les années 60 avec un réalisme époustouflant. Si la musique omniprésente rythmant les décisions difficiles que doit prendre Jackie mais également ses moments de doutes, de faiblesses…était trop omniprésente à mon goût; il faut reconnaître que le film reste poignant et captivant en plus de ces qualités visuelles. Juste un peu trop classique et un peu monotone dans ses discussions autour de l’organisation des funérailles de l’un des hommes les plus célèbres de son époque, entre diplomatie, problèmes de sécurité, anniversaire de son fils le jour de l’enterrement de son père,…Alors que Jackie est anéantie, elle souhaite sortir la tête haute et donner le plus bel hommage à son mari afin que le monde entier se souvienne de lui, tel la légende du roi Arthur…

Jackie sort au cinéma le 1er février. Vu en VOSTFR

Critique Film – Vivarium de  Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots
Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Cinéma : Top Films 2019
Noël chez Warner, quelques idées cadeaux #showroomwb

No Comments

Leave a Comment.