Critique du film : La la land de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone

LalalandAh la la (facile) ça y est on a enfin vu La la land le deuxième film de Damien Chazelle et l’un des plus attendus de l’année. Le réalisateur avait surpris un peu près tout le monde avec son excellent Whiplash, ce thriller nerveux musical où le jazz jouait un grand rôle. Ici aussi la musique est plus qu’omniprésente puisque La la land est avant tout une comédie musicale ce qui ne s’annonçait pas vraiment gagné pour moi n’étant pas une grande fan du genre.

L’histoire de La la land est assez simple se passant de nos jours à L.A entre une jeune femme Mia (Emma Stone) aspirant à être actrice entre castings et auditions où elle peine à décrocher un rôle, en attendant elle fait office de serveuse près des studios qu’elle rêve d’intégrer. De son côté Sebastian (Ryan Gosling) pianiste, féru de jazz d’antan rêve d’ouvrir son club et joue des musiques qui ne le passionnent pas vraiment dans des restos et clubs du coin. Les deux vont au début se repousser puis s’attirer pour vivre une histoire d’amour où la poursuite de leurs rêves et ambitions vont mettre leur relation à l’épreuve.

La la land est un hommage aux comédies musicales hollywoodiennes (peut-être aussi à celles de Jacques Demy avec les Demoiselles de Rochefort ?) tout en ayant un style assez contemporain, rétro chic très coloré où la majorité des musiques vous resteront dans la tête à la sortie du cinéma en plus d’un sourire sur le visage…Le duo d’acteurs est formidable, c’est un plaisir de voir enfin Ryan Gosling s’exprimer un peu plus que dans ses dernier films, Emma Stone rayonne et les deux donnent une performance à la hauteur aussi bien dans les scènes chantées que dansées. Le petit défaut a été pour moi certaines scènes de « musical » notamment à la fin où j’ai frôlé un peu l’overdose et où j’ai un peu trouvé qu’elle servait à faire office de remplissage. Pourtant si le scénario du film semble un peu simple il apporte quelques réflexions entre ambitions et concessions. Est ce que deux personnes peuvent trouver un équilibre dans leur relation alors qu’ils ne poursuivent pas les mêmes rêves ? Si elles peuvent s’encourager mutuellement, deux personnes ambitieuses peuvent-elles aussi continuer à s’aimer sans que l’une ne fasse une impasse sur son rêve ou faire des concessions ? Sebastian et Mia ont en effet des professions artistiques qui demandent un certain investissement qui demande de prendre des risques quitte à mettre à mal leur amour. Sur ce sujet, le film m’a fait un peu penser au couple que forme Keira Knightley et Adam Levine dans New-York Melody

La la land est un film romantique avec également un humour assez fin bien plaisant le tout saupoudrée d’un peu de mélancolie et de douceur amère… La réalisation est très dynamique, l’ensemble est très énergique, que d’émotions pour le spectateur ! En bref La la land est éblouissant, un film qui donne la pêche en plus d’être un hommage aux rêveurs et aux passionnés en tout genre.

La la land sort au cinéma le 25 janvier 2017. Vu en VOSTFR

Critique Film : Creed 2 de  Steven Caple Jr. avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson
Top Ciné 2018 ou les films que j’ai préférés
Critique Film – Miraï, Ma Petite Soeur de Mamoru Hosoda
Sortie Vidéo – Papillon de Michael Noer avec Charlie Hunnam, Rami Malek, Eve Hewson
Critique Film – Mortal Engines de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan
HP, La Nouvelle Série OCS Signature

No Comments

Leave a Comment.