Critique : Buried de Rodrigo Cortes

Synopsis : Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…Sortie en salles le 3 novembre

Buried est un film qui a fait pas mal de buzz de part ses nominations et  récompenses (prix de la critique internationale au Festival de Deauville, sélection officielle à Sundance et à Toronto) et par son original buzz online, via d’ailleurs Allociné où avec une bande annonce interactive, le héros vous appelait sur votre portable pour prendre une décision et agisse comme vous l’avez décidé…Certes impressionnant mais peut-être pas autant que ces 4 spectactrices qui ont pu regarder ce même film confinées dans un coffre en bois, pour ne pas dire un cercueil, comme l’unique personnage de cette histoire, en projection très privée.

Lors du premier quart d’heure, je me suis demandée si j’allais tenir, non pas à cause d’une claustrophobie soudaine, mais à regarder cet acteur en panique coincé dans sa vulgaire boîte en bois à peine plus grande que la taille de son corps, éclairé principalement par un briquet…La première minute du film vous met d’ailleurs totalement en condition puisque c’est un écran noir que vous scrutez depuis votre siège…Et finalement pendant 1H30, Buried m’a tenu en haleine face à ce malheureux cloîtré avec pour seul compagnon (enfin le seul…Peut-être pas…) un téléphone portable à moitié rechargé…Le défi pour le réalisateur a été pour moi carrément relevé car je n’ai pas trop vu le temps passer à regarder Ryan Reynolds (mesdemoiselles calmez-vous il est plutôt en mauvaise posture) face à lui-même, tour à tour plein d’espoirs, anéanti, paniqué, intelligent, en self-control, énervé…On peut d’ailleurs admirer son interprétation plutôt juste et crédible dans cet exercice difficile.
Je ne vais donc pas épiloguer sur ce thriller particulier afin de ne pas vous spoiler. Juste vous dire que certains d’entre vous le trouveront un peu cheap « 1 acteur, 1 téléphone, des jeux de lumières et 1 boîte » et semé de petites incohérences…Dans tous les cas, cela n’a pas détourné mon attention, je suis restée scotchée face au destin de ce conducteur de camion pris au piège et même, si la fin m’a un peu déçue car brutale, ce film restera pour sa réalisation, interprétation et scénario un bon thriller original.

Critique Film – Light of my Life de et avec Casey Affleck, Anna Pniowsky
Critique Film – The Vigil de Keith Thomas avec Dave Davis
Sortie VOD – J’y Crois Encore avec KJ Apa, Britt Robertson
Sortie VOD – Dark Waters de Todd Haynes avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway et Tim Robbins
Sortie VOD – The Informer avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Clive Owen
Critique Film – Radioactive de Marjane Satrapi avec Rosemund Pike, San Riley

4 Comments

  1. "si la fin m'a un peu déçue car brutale" : arf, oui, moi aussi… mais en même temps c'est ce qui fait l'ironie et le cynisme du film. Un grand moment de cinéma.

    Reply
  2. Tout pareil que toi, les 10 premières minutes je me suis demandée si j'allais tenir tout le film coincée "entre 4 planches" et en fait je n'ai pas vu le temps passer ! Thanks again ! :)

    Reply
  3. Je viens de le voir motivé principalement par la curiosité.
    Au final, j’ai tenu tout le film et j’ai apprécié le tour de force du réal et de son acteur !

    Reply

Leave a Comment.