Critique Argo de et avec Ben Affleck

ArgoSynopsis : Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Sachant qu’ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de « l’exfiltration » de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma. En salles le 7 novembre 2012 Présence de Ben Affleck en début de séance. Vidéo en fin d’article.

Je n’avais pas vraiment regardé la bande-annonce d’Argo, tout juste parcourue…Et bien j’ai bien fait ! 3ème film en tant que réalisateur, Ben Affleck dont j’avais vu le précédent The Town qui m’avait moyennement plus, pompant pas mal de choses à d’autres films du même genre…Et le revoilà en tant qu’acteur également dans Argo, film s’inspirant d’un fait réel qui a été « caché » longuement par les autorités américaines et divulgué au grand jour par l’ex président Bill Clinton…Sans vous en dire plus donc, car moins vous en saurez mieux vous apprécierez Argo, Ben Affleck nous livre ici un très bon Thriller parfois drôle parfois stressant tellement vous retiendrez votre respiration…Jusqu’à la fin !

Tout d’abord, j’ai appris pas mal de choses sur une période pendant laquelle je n’étais encore qu’un bébé… Argo se passe, en effet en 1979, en Iran lors des révolutions et de l’anti-américanisme suite à l’exile du Shah d’Iran aux Etats-Unis; plus précisément le 4 novembre lorsque des militants envahissent l’ambassade américaine pour prendre en otage 52 américains y travaillant…6 d’entre eux échapperont pour se cacher à l’ambassade du Canada. La CIA cherche alors un plan judicieux pour les ramener au pays et font appel au spécialiste de l’exfiltration interprété par Ben Affleck. Celui-ci va mettre en place un plan abracadabrant, pas vraiment entériné par ses supérieurs, qui va mettre en danger à la fois sa vie et celles des otages.

Avec un Ben Affleck criant de vérité, les seconds rôles sont également parfaits avec notamment, sorti de la série Alias, l’ambassadeur américain interprété par Victor Garber, Bryan Cranston (Breaking Bad), John Goodman pour les plus connus…
Mêlant images d’archives pour poser le contexte historique et réalisation sans failles, Argo nous embarque dans une histoire tendue qui malgré tout, nous fait parfois sourire (ouf cela permet de respirer ;-) et où le suspense monte crescendo jusqu’à la dernière minute du film. Dans des décors de la fin des années 70 magnifiquement reconstitués, y compris costumes aidant à re-créer le réalisme de cette histoire longuement tenu secrète par les autorités américaines, Argo est un haletant thriller politico-historique que je ne saurais plus que vous conseiller. En plus d’être une grosse surprise Argo c’est du grand cinéma !

Interview de Ben Affleck (charmant ;-) en début de film :

Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon
Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Terminé Concours – Gagnez des coffrets DVD de la série Escape at Dannemora

3 Comments

  1. Un vrai « bon film », en ce sens que, sans être pétri d’actions du genre shoot’em all, il y a un juste équilibre entre le jeu des différents acteurs, la tension maîtrisée, l’histoire partiellement ancrée dans le réel. Une bonne surprise relative, pour ma part.

    Reply

Leave a Comment.