Critique : Upside Down de Juan Solanas avec Jim Sturgess, Kirsten Dust

Upside DownSynopsis : Dans un univers extraordinaire vit un jeune homme ordinaire, Adam, qui tente de joindre les deux bouts dans un monde détruit par la guerre. Tout en luttant pour avancer dans la vie, il est hanté par le souvenir d’une belle jeune fille venant d’un monde d’abondance : Eden. Dans cet univers, son monde se trouve juste au-dessus de celui d’Adam – si près que lorsqu’il regarde vers le ciel, il peut voir ses villes étincelantes et ses champs fleuris. Mais cette proximité est trompeuse : l’entrée dans son monde est strictement interdite et la gravité de la planète d’Eden rend toute tentative extrêmement périlleuse. En salles le 1er mai 2013

Dans un imaginaire très poussé comme il tend à le décrire, le réalisateur franco-argentin Juan Solanas, photographe à l’origine, nous livre ici un film de science-fiction très original où deux êtres issus de deux mondes à la gravité opposée, vont tomber amoureux…Si les scénario dont il est l’auteur n’est pas franchement différent des romances que l’on a l’habitude de voir, l’environnement est ici, quasiment inédit. L’histoire d’amour, à la Roméo et Juliette va connaître son lot d’obstacles mais ce clivage entre le monde d’en bas et le monde d’en haut, rend le film plutôt séduisant. Il n’y a qu’ à regarder certains clichés issus du film et c’est là la grande force du film, deux mondes à l’envers, au dessus ou en dessous de l’autre. On se doute bien des défis techniques que le réalisateur et auteur a du relever pour tourner Upside Down. De même pour les acteurs, avec le très attachant et en vogue Jim Sturgess vu dernièrement dans Cloud Atlas et l’actrice connue Kirsten Dust qui pour une seconde fois, remet le couvert quant au baiser à l’envers…Rappelez-vous dans le premier Spiderman de Sam Raimi ^^..

Malheureusement, on a beau être séduit par l’univers totalement renversant, c’est le cas de le dire, du film, l’histoire est assez simple et le montage du film est parfois laborieux, certaines scènes sont trop longues, d’autres courtes, l’histoire présente également de nombreux raccourcis d’où naissent des invraisemblances. Les acteurs, même si plein de bonne volonté, ne sont pas vraiment attachants, les moments sensés être émouvants ne m’ont absolument pas touchés.
En bref, Upside Down vaut le coup d’oeil pour son monde sans dessus dessous bien particulier, un film de science fiction sympathique et divertissant mais dont on ne retiendra pas l’histoire d’amour peu touchante.

Critique Film : Creed 2 de  Steven Caple Jr. avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson
Top Ciné 2018 ou les films que j’ai préférés
Critique Film – Miraï, Ma Petite Soeur de Mamoru Hosoda
Sortie Vidéo – Papillon de Michael Noer avec Charlie Hunnam, Rami Malek, Eve Hewson
Critique Film – Mortal Engines de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan
Critique Film – Pupille de Jeanne Herry avec Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Gilles Lelouche

1 Comment

  1. Je ne l’ai pas vu mais c’est dommage qu’un fort potentiel – en terme d’univers – soit gâché par des faiblesses scénaristiques et parfois techniques – le montage.

    Reply

Leave a Comment.