Critique : All is Lost de J. C. Chandor avec Robert Redford

Synopsis : Au cours d’un voyage en solitaire à travers l’Océan Indien, un homme découvre à son réveil que la coque de son voilier de 12 mètres a été percée lors d’une collision avec un container flottant à la dérive. Privé de sa radio et de son matériel de navigation, l’homme se laisse prendre dans une violente tempête. Malgré ses réparations, son génie marin et une force physique défiant les années, il y survit de justesse. Avec un simple sextant et quelques cartes marines pour établir sa position, il doit s’en remettre aux courants pour espérer se rapprocher d’une voie de navigation et héler un navire de passage. Mais le soleil implacable, la menace des requins et l’épuisement de ses maigres réserves forcent ce marin forcené à regarder la mort en face. Vu en VOSTFR. Au cinéma le 11 décembre 2013

Décidément, après en Solitaire, nous voilà à nouveau sur une bateau en mode immersion en compagnie de Robert Redford, et uniquement Robert Redford.
Donc soyez prévenu, face à lui-même mais surtout face à l’océan parfois déchaîné, il n’y a donc quasiment pas de dialogues dans All is Lost. Et pourtant, le film n’en est pas moins inintéressant, loin de là. A l’instar de Gravity et son « personne ne vous entendra crier dans l’espace », All is Lost est également un survival mais dans l’océan et beaucoup plus dépouillé et simpliste…Un véritable exercice de style qui pourra paraître ennuyeux et oui pour ma part, je l’ai trouvé un peu, pourtant ayant toujours aimé partir en balade en mer, en bateau à voile (en équipe), donc ayant une certaine sensibilité face à ce loisir donc j’imagine qu’on peut ne pas être touché par cette histoire.
Bref, malgré tout, je me suis (sur)prise à vouloir savoir la suite des événements auxquels va être confronté cette homme parti en solitaire en plein océan indien, même si certains passages paraissaient un peu long comme la réparation du bateau, la navigation, les réflexions silencieuses…

Il faut dire que si la réalisation est de très haut niveau, Robert Redford porte le film sur ses épaules et à presque 80 ans, le papy nous surprend (Il a réalisé la majorité des cascades ou scènes d’actions plutôt mouillées) et nous livre une véritable performance d’acteur. Si parfois j’ai trouvé les scènes de tempête un chouilla peu crédible, elles restent impressionnantes et lui aussi.
Le film ne m’a pas vraiment émue mais il faut reconnaître qu’il est une vraie ode tout simplement à la vie, à la persévérance, à la volonté de survivre et nous fait comprendre que même dans les situations les plus désespérées, il ne faut jamais abandonner. On pourra aussi interpréter un message sous-jacent, entre l’envahisseur commercial chinois face aux Etats-Unis, par ce premier accident causé par un container de chaussures « Made in China », qui serait le début de la fin pour l’empire américain…
Hormis ces quelques défauts, All is Lost est un film particulier mais bien un film d’aventure où Robert Redford sous toutes les coutures (et au naturel) nous transmet ses pensées, ses doutes et plein d’autres émotions. Une véritable leçon de vie et de cinéma.

A noter que All Is Lost a été présenté Hors Compétition au Festival de Cannes 2013 et présenté au festival de Deauville de la même année.


ALL IS LOST – Bande-annonce VO par CoteCine

Critique Film – Mortal Engines de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan
HP, La Nouvelle Série OCS Signature
Critique Film – Pupille de Jeanne Herry avec Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Gilles Lelouche
Sortie Vidéo – Hotel Artemis de Drew Pearce avec Jodie Foster, Sterling K. Brown, Dave Bautista
Critique Film – Les Veuves de Steve McQueen avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki
Terminé – Gagnez des DVD du film The Strange Ones

No Comments

Leave a Comment.