Critique : Men Women and Children de Jason Reitman avec Ansel Elgort, Kaitlyn Dever, Jennifer Garner

Men Women and Children
Réalisateur du très bon Juno Jason Reitman revient avec une comédie dramatique plus actuelle que jamais. En effet Men Women Children nous présente une photographie d’hommes et de femmes, adolescents, enfants, fils, filles, mères, pères; et plus précisément de leur utilisation d’Internet et des réseaux sociaux dans leur quotidien et ainsi la manière dont ils communiquent entre eux virtuellement ou IRL…Enfin dans la vrai vie….

Un peu caricatural et avec un humour tout en retenu, Men Women and Children nous balance en pleine face qu’Internet, les réseaux sociaux et les jeux vidéos MMO (Massive Multiplayer Online) c’est le Mal…Porno en libre service, adultère facilité, culte de l’image, incitation à l’anorexie voire au suicide… Alors certes ces risques existent mais ça fait beaucoup…A travers la dizaine de personnages interprétés par des acteurs qui semblent faire le minimum, on est témoin d’un couple qui a perdu tout désir sexuel avec le père qui va souscrire les services du escort girl et qui prend conscience que son fils aîné consomme du porno régulièrement tout comme lui, de sa femme, mère également qui va s’inscrire sur un site de rencontres pour retrouver le plaisir de plaire et le désir…La jeune pom-pom girl encouragée vivement par sa mère rêvant toutes deux qu’elle devienne actrice ou du moins célèbre et donc qui vend des photos « limite pour une adolescente » via son site personnel. Nous avons aussi à l’extrême, la mère parano qui épie toutes les connexions Internet et mobile de sa fille adolescente qui va tomber amoureuse d’un jeune homme accro aux jeux video en ligne, qui apprend via Facebook que sa mère va se-remarier…Ou bien encore une autre camarade de lycée, encouragée par sa copine Pom-Pom Girl (qui veut devenir célèbre) à ne pas manger pour devenir aussi photogénique qu’une mannequin, quitte à mettre sa santé en danger et à plaire au beau gosse du lycée qui l’a trouvait trop grosse l’année dernière…
Paradoxalement alors que toutes ces personnes essaient de communiquer entre eux via les supports et media en ligne, la communication physique, réelle est quasi inexistante ou difficile voire impossible. Le message du film annonce clairement la couleur et nous fait prendre conscience de ne pas oublier de lever la tête de nos smartphones et autres écrans afin de ne pas rater et oublier ce qui se passe autour de nous et notamment du côté de nos enfants. Si les procédés utilisés sont un peu grossiers, on comprend que tout cela nécessite de trouver un juste équilibre notamment pour la relation parents-enfants où il est bon de ne pas tomber dans les extrêmes en annihilant la liberté de ces adolescents et en les épiant sans cesse; ou au contraire en les laissant sans aucune surveillance quant à l’utilisation d’Internet…

Entre fossé inter-générationnel, l’impact des médias sociaux sur l’estime de soi, la sociabilité, la sexualité d’un adolescent ou d’un couple ensemble depuis de nombreuses années, Men Women and Children est un film chorale qui fera prendre conscience aux plus novices des spectateurs parents les dangers que peuvent encourir leur progéniture (et mêmes eux) en matière de communication en ligne. Et pour les autres déjà bien aguerris sur ces pratiques et ces dangers, le film leur semblera un peu caricatural et un peu simpliste. Dans les deux cas, c’est un des premiers films qui exploitent le sujet de ce phénomène de société récent que sont les réseaux en ligne. Il est intéressant de voir que ce que chaque être humain souhaite au final reste la même chose : être reconnu et aimé par ses proches en communiquant simplement avec ses semblables.

Allez merci d’avoir lu cet avis, éteignez moi cet écran et allez vivre de vrais émotions avec vos proches ou avec ceux que vous aimeriez qu’ils le soient ;-) !

Men, Women and Children au cinéma le 10 Décembre. Vu en VOSTFR.

Bande Annonce Men Women and Children

Critique Film  – Haut perchés de Olivier Ducastel et Jacques Martineau
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho
Critique Film – Séduis moi si tu peux (Long Shot) de Jonathan Levine avec Charlize Theron, Seth Rogen
Livre Cinéma – 100 Grands Films Pour Les Petits de Lydia et Nicolas Boukhrief
Critique Film – Nous Finirons Ensemble de Guillaume Canet avec François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche

No Comments

Leave a Comment.