Critique : Une Merveilleuse Histoire du Temps de James Marsh avec Eddie Redmayne, Felicity Jones, Tom Prior

Une merveilleuse histoire du tempsDeuxième biopic en ce début d’année après Wild, c’est à une partie de la vie du célèbre théoricien Stephen Hawking, chercheur en cosmologie et en astrophysique (pour résumer…!) qu’Une Merveilleuse Histoire du Temps s’intéresse. Adapté du roman « Traveling to infinity » de Jane Hawking qui fût sa première femme, il raconte pendant environ 25 ans la vie de ce couple particulier. Débutant alors qu’ils n’étaient que tous deux étudiants à Cambridge au début des années 60, Stephen brillant étudiant en cosmologie s’intéresse plus particulièrement à la création de l’univers et à certains phénomènes comme les trous noirs…Il fait alors connaissance de Jane Wilde et en tombe amoureux puis peu de temps après, apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable dit la Maladie de Charcot. Celle-ci atteint ses neurones moteurs, ce qui concrètement va le paralyser rapidement, l’empêcher de parler, de manger… Pour couronner le tout, le docteur, à l’époque ne lui donne que 2 ans à vivre alors qu’il n’est qu’âgé de 21 ans.

Malgré tout, les deux jeunes amoureux décident de se marier et alors qu’on assiste à l’ascension intellectuelle de Stephen Hawking qui s’intéresse au Temps, son état physique se dégrade rapidement…Sans raconter le film, il y aura des hauts et des bas comme dans la vie de nombreux couples, des moments difficiles et d’autres plus heureux comme l’obtention de son doctorat, la naissance de leurs enfants…Puis Jane qui dédie sa vie à celle de son mari va faire connaissance d’un jeune veuf qui va devenir un ami de la famille, Stephen va en parellèle écrire son best-seller une brève histoire du temps….Toujours poussé et motivé par sa femme.

Porté par un duo d’acteurs qui livre une prestation de très haut niveau, Eddie Redmayne a d’ailleurs été récemment récompensé par le Golden Globes du Meilleur acteur, il est également nommé pour l’Oscar dans la même catégorie tout comme Felicity Jones pour la meilleure actrice, en plus de 3 autres dont le meilleur film; toutes amplement méritées.

Sans jamais tomber dans le sentimentalisme, le pathos, une merveilleuse histoire du temps est avant tout une merveilleuse histoire d’amour à la fois particulière et universelle. Outre l’hommage à cet homme de génie des temps modernes souvent comparé à Einstein, c’est également un hommage aux personnes qui vivent avec un proche touché par une lourde maladie et qui combattent ensemble pour continuer de vivre, d’espérer et de rêver.

Le film sortira au cinéma le 21 janvier 2015.

Bande-Annonce d’Une Merveilleuse Histoire du Temps

Rattrapage Vidéo – Spiderman: New Generation
Critique Film – Séduis moi si tu peux (Long Shot) de Jonathan Levine avec Charlize Theron, Seth Rogen
Livre Cinéma – 100 Grands Films Pour Les Petits de Lydia et Nicolas Boukhrief
Critique Film – Nous Finirons Ensemble de Guillaume Canet avec François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche
Critique Film – Ne Coupez Pas ! de Shin’ichirô Ueda
Rattrapage Vidéo – Casse-Noisette et les quatre royaumes

1 Comment

Leave a Comment.