Critique du film – Captain America: Civil War de Joe et Anthony Russo avec Chris Evans, Robert Downey Jr

Captain America Civil War Les films Marvel ne sont pas prêts de s’arrêter et à défaut de se répéter ou de nous lasser, ce troisième opus de la sage Captain America, le super-héros patriote est le 13ème film Marvel (!) et fait suite à Captain America : Le Soldat de l’Hiver, Les Gardiens de la Galaxie, Avengers : L’Ere D’ultron et Ant-Man. Si aucun ne se suit, il y a quelques liens avec Avengers : L’Ere d’Ultron. Autrement dit vous pouvez regarder Civil War sans connaître toute la chronologie et la mythologie autour de chaque super-héros ce qui fait la force du film. En revanche si vous êtes un aficionado de Marvel où souhaitez comprendre avec toutes ces petites scènes posts-génériques, vous savez ce qu’il vous reste à faire.
Captain America 3 pourrait être un Avengers 3 tant on retrouve quasi toute l’équipe (Excepté Hulk et Thor) mais aussi des nouveaux comme Black Panther ou d’autres connus qui ont eu le droit à leur propre film comme Ant-Man. A noter que pour la première fois Spider-Man est là !
Même si son intro est un peu longue, Civil War est un très bon Marvel et remonte clairement le niveau du dernier Avengers.
Steve Rogers (Captain America) est maintenant à la tête des Avengers qui comme on le sait protège l’humanité. Cependant de part leurs interventions, ils causent des dommages collatéraux, en plus des destructions massives de villes et autres bâtiments, des innocents meurent (rappelez vous la battaille en plein New-York dans le premier Avengers !). Le gouvernement leur oblige donc de signer un accord afin de superviser leurs actions autrement ils seront considérés comme hors-la-loi.
Captain America refuse catégoriquement alors qu’étonnament Tony Stark (Iron Man) pense qu’il a une dette envers la société et accepte cette encadrement. Deux camps ce forment, la scission entre les Avengers est née, sans parler que le soldat de l’hiver est libéré par un mystérieux Zemo…

Le sujet principal de Civil War tourne autour de la vengeance et de la culpabilité et en tant que spectateur il est plutôt difficile de choisir son camp tant chacun ont des arguments plutôt crédiles. #TeamCap ou #TeamIronMan ? Sauf si bien sûr vous avez déjà des préférences envers tel ou tel super-héros. En tout cas c’est un grand plaisir de voir s’affronter autant de super-héros en tant qu’adulte on retourne carrément en enfance face notamment à certaines scènes d’actions comme celle sur le toit de l’aéroport où les deux groupes s’affrontent sans merci. Il y a également des scènes mémorables à l’instar de celle où Tony Stark va chercher le (très) jeune Spider-Man qui commence seulement à apprivoiser ses pouvoirs et apporte un peu de légèreté (et de souplesse ;)).
Sans aucun spoiler, il est vrai que le personnage de Tony Stark n’est pas celui qui occupe le plus de place, la palme revient à Captain America par sa présence et son occupation à l’écran…Un peu normal me direz-vous mais c’est Captain America 3. Si le scénario comporte forcément des points La fin n’est absolument pas prévisible et comme d’habitude restez un peu après le générique.

En bref Captain America: Civil War est un grand blockbuster, un des meilleurs Marvel, un divertissement à la hauteur de nos attentes voire même au-delà. Un bonheur de retrouver près de 13 super-héros à l’écran et en plus la fin augure de prochaines aventures assez intéressante.

Captain America: Civil War sortira au cinéma le 27 avril 2016. Vu en VOSTFR

Consultez le dossier de presse complet du film Captain America: Civil War

Visionnez l’intégralité de la conférence de presse Captain America: Civil War qui a eu lieu à Paris

Sortie Vidéo – Une Prière Avant l’Aube de Jean-Stéphane Sauvaire avec Joe Cole, Vithaya Pansringarm,
Vingt-Cinq , nouvelle série Signature OCS diffusée dès le 25 Octobre sur OCS Max et en intégralité sur OCS Go
Sortie Vidéo – Hérédité de Ari Aster avec Toni Collette, Gabriel Byrne, Alex Wolff
Terminé – Gagnez 1 DVD et 1 Blu-ray du film Dogman
Critique Film – Le Grand Bain de Gilles Lellouche avec Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde
Sortie Vidéo – La Nuit a dévoré le monde de Dominique Rocher avec Anders Danielsen Lie, Golshifteh Farahani, Denis Lavant

No Comments

Leave a Comment.