Critique du film Black Panther de Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong’o

Dans l’attente d’Avengers : Infinity War, les studios Marvel (Disney) nous offrent en ce début d’année le film centré sur le super-héros Black Panther que l’on avait déjà vu dans le très bon Captain America :Civil War. Le film se passe d’ailleurs juste après ces événements où T’Challa (Chadwick Boseman que l’on a vu dans Message from The King) a perdu son père. Il revient dans son pays le Wakanda, un pays africain assez fermé et très avancé au niveau technologique en tant qu’héritier légitime du trône. Cependant son courage sera mis à rude épreuve avant d’être reconnu en tant que roi et Black Panther.
D’autant plus qu’une bande de malfrats en veut à leur ressource principale tant convoitée : le vibranium. Métal célèbre et puissant puisque c’est en cette matière qu’est fabriqué le bouclier de Captain America.

Black Panther

Black Panther n’est pas exempt de défauts : direction d’acteurs qui laisse parfois un peu à désirer, quelques longueurs et répétitivités et paradoxalement un scénario proposant des raccourcis un peu abruptes sans parler d’un manque de suspens ou enjeux. Malgré tout dans l’ensemble Black Panther reste un très bon Marvel et un peu différent de ce que l’on a vu jusqu’à présent. L’humour cabotin des gardiens de la galaxie ou du dernier Thor est certes moi présent (et ça fait du bien), on est à la fois dans le film fantastique qui lorgne du côté de l’espionnage le tout avec des messages assez politiques qui ont une résonance avec notre monde actuel : exploitation des ressources de l’Afrique par l’Occident, terrorisme, réfugiés, autarcie…

Black Panther

Egalement un aspect qui m’a beaucoup plus est le Bad guy incarné par Michael B. Jordan, acteur fétiche du réalisateur Ryan Coogler et qui a figuré dans ses deux précédents films dont Creed. Un méchant presque attachant et qui n’est pas, pour une fois un monstre ou un super héros robotisé. L’autre aspect bienvenu de Black Panther c’est qu’il est peuplé de femmes plutôt Badass entre Lupita Nyong’o, Danai Gurira, Letitia Wright qui incarnent des combattantes loyales ou une geek férue de techno et gadgets pour la dernière.

En bref, Black Panther en plus de nous livrer les origines de ce super-héros qui véhicule de bonnes valeurs (évidemment) le courage, la persévérance, l’humilité… Est également un bon film d’actions avec un côté original mêlant à la fois traditions africaines et avancées technologiques plutôt plaisant. On a hâte de retrouver Black Panther et comme d’habitude ne ratez pas les deux extraits dans le générique de fin !

Black Panther

Black Panther sort au cinéma le 14 février 2018. Vu en VOSTFR

Critique Film – Désigné Coupable de Kevin McDonald avec Tahar Rahim, Jodie Foster, Shailene Woodley
Sortie Vidéo – Shadow in the cloud de Roseanne Liang avec Chloë Grace Moretz
Critique Film – La Loi de Téhéran de Saeed Roustayi avec  Payman Maadi, Navid Mohammadzadeh
Critique Film – Teddy de frères  Boukherma Avec Anthony Bajon, Christine Gautier
Critique Film –  Sans un bruit 2 de John Krasinski avec Emily Blunt, Cillian Murphy
Critique Film – La Nuée de Just Philipot avec Suliane Brahim, Sofian Khammes, Marie Narbonne

No Comments

Leave a Comment.