Critique : L’Age de glace – Les Lois de l’Univers avec les voix de Gérard Lanvin, Vincent Cassel, Elie Semoun

age de glace 5ème film de la franchise à succès l’âge de glace les lois de l’univers met le célèbre écureuil Scrat au centre de l’histoire (de l’univers). Toujours déterminé à se saisir de son gland/sa noisette, il se retrouve cette fois-ci dans l’espace à se faire maltraiter par l’environnement et déclenche malgré lui une pluie de météorites qui va s’abattre sur le monde de l’âge de glace.
Nous retrouvons donc notre même trio entre Many le mammouth, Diego le tigre à dents de sabre et Sid le paresseux accompagnés de leur progéniture, de leur compagnes,…Alors que la fille de Many amoureuse d’un jeune mammouth Julian s’apprête à quitter le nid douillet, ce qui ne fait pas l’unanimité de ses parents, Buck la belette aventurière un peu fofolle, déjà vue dans l’âge de glace 3 – le temps des dinosaures surgit pour les aider et trouver une solution afin d’éviter la météorite…Sans oublier que celui-ci est poursuivi par des dinosaures volants.

L’âge de glaces 5 est encore une fois fidèle à la franchise, aucun temps mort, de l’humour à la fois pour les enfants et les parents, un doublage en VF inchangé entre Gérard Lanvin, Vincent Cassel, Elie Semoun pour les persos principaux toujours efficace. Niveau scénario c’est peut-être l’épisode de trop avec ce parallèle entre Scrat dans l’espace et les autres sur Terre mais n’ayant vu que le premier et ma progéniture n’ayant vu aucun des films de la franchise, sans avoir éclaté de rire, nous avons tout de même apprécié cette épisode et n’avons donc pas ressenti une certaine overdose. Les persos ayant fait l’unanimité sont la famille de mammouths et le film à travers eux aborde le délicat sujet de la séparation parents – enfants, l’envol de ces derniers, l’indépendance et la prise de responsabilités. Il est aussi question d’amour et ce à n’importe quel âge…Côté animation les studios Blue Sky s’améliorent et s’offrent une parenthèse très colorée qui change des épisodes précédents.

En bref, l’âge de glace, les lois de l’univers trouvera certainement son public entre les fans de la série et les petits et grands qui veulent se rafraîchir en plein été devant un film d’animation sympathique mais que l’on oubliera assez vite.

L’âge de glace, les lois de l’univers sort au cinéma le 13 juillet 2016. Vu en VF et en 2D.

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Cinéma : Top Films 2019
Test Blu-ray : Le Roi Lion de Jon Favreau avec les voix de Rayane Bensetti, Anne Sila, Jean Reno
Noël chez Warner, quelques idées cadeaux #showroomwb

No Comments

Leave a Comment.