Critique Film – Ma de Tate Taylor avec Octavia Spencer

Ma Produit par Blumhouse spécialisée dans les films d’horreur à petits budgets et ayant généré beaucoup d’entrées comme la franchise des Paranormal Activity, Insidious, Sinister, Get Out, American Nightmare, voici Ma.

Réalisé par Tate Taylor (la couleur des sentiments, Get on up, La fille du train), Ma interprétée par l’une de ses actrices fétiches Octavia Spencer est Sue Ann une dame assez solitaire sans histoires, assistante dans un cabinet vétérinaire. Elle rend service à un groupe d’adolescents en allant leur acheter de l’alcool, puis se lie un peu d’amitié avec eux et leur propose de faire la fête dans le sous-sol aménagé de sa maison. Son hospitalité est de plus en plus étrange notamment pour la jeune Maggie qui vient d’emménager dans la ville et ses nouveaux copains.

Cousu de fil blanc, Ma est surtout ce genre de film pour ados qui veulent se faire peur. Très marqué années 90 alors qu’il se passe de nos jours, il tourne principalement autour d’un personnage psychopathe, campé ici par une Octavia Spencer à contre-emploi qui s’amuse à jouer le côté sombre de cette femme qui souhaite avoir de l’attention et se venger…

Le film s’étire en longueur, pour ainsi dire il commence seulement à se passer quelque chose au bout de 45 minutes, et prend son temps pour expliquer le pourquoi du comment alors que les spectateurs et spectatrices ont deviné depuis longtemps.

Sans grand intérêt Ma se regarde et s’oublie aussitôt, il est bien trop prévisible même s’il y a certaines bonnes idées. Il vaut surtout pour Octavia Spencer dans un rôle dans lequel nous n’avons pas l’habitude de la voir.

Ma sort au cinéma le 5 juin 2019. Vu en VOSTFR.

Sortie Vidéo – Songbird, le premier film sur le COVID
Sortie VOD – The Last Tree
Sortie Vidéo – Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe
Sortie Vidéo – Les Apparences de Marc Fitoussi avec Karine Viard, Benjamin Biolay
Sortie Vidéo – Le Bonheur des uns… de Daniel Cohen avec Florence Foresti, Bérénice Bejo, Francois Damiens, Vincent Cassel
Sortie Vidéo – La Femme des steppes, le flic et l’oeuf

No Comments

Leave a Comment.