Critique : Le Monde de Charlie de Stephen Chbosky avec Emma Watson, Ezra Miller, Logan Lerman

Le Monde de CharlieSynopsis : Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un « loser ». En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes, le sexe… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui. Sortie au cinéma le 2 janvier 2012.

Adapté du roman de Stephen Chbosky paru sous le titre « Pas raccord » et ré-édité sous peu car longtemps indisponible en France, voici le monde de Charlie, film sur l’adolescence, principalement sur l’amitié et les relations amoureuses hétéros et homos entre 3 jeunes, le premier en Seconde, Charlie et les 2 autres, demi-frère/soeur, Sam et Patrick qui vont donc prendre le jeune bizut sous leurs ailes, le temps d’une année, avant de partir pour la fac.

Charlie (Logan Lerman) est un ado presque comme les autres et nous renvoie à notre propre adolescence, avec ses hauts et ses bas, surtout si vous avez plus de 25 ans, le film se passant fin des années 80 voire début des années 90. Il est mal dans sa peau, vient de perdre un ami, semble hanté par un sentiment de culpabilité assez fort et rentre dans un lycée où il ne connaît personne et tombe sous le charme de la jolie Sam; la Hermione d’Harry Potter (Emma Watson) dans son premier rôle, différent de la célèbre saga fantastique. Ezra Miller, son frère gay exubérant mais pas trop, jeune acteur de 20 ans découvert dans le très déstabilisant « We need to talk about Kevin » apporte une bouffée d’air frais dans le film et explose littéralement à l’instar de ces 2 autres partenaires, tous jouant très juste et naturellement. La force du film, justement est cette alchimie à l’écran entre ces 3 acteurs et ce goût nostalgique pour nos périodes lycéennes, même si à l’époque on était un peu pressé de passer à autre chose !

La B.O est plutôt sympathique avec du rock indé d’époque, la réalisation plutôt pas mal, avec des moments d’émotions de la tristesse aux sourires voire aux rires. Tout au long du film seront révélées, plus ou moins rapidement, les raisons de la majorité des comportements de ces ados qui finalement nous font passer un bon moment, même si ce n’est pas toujours très gai ou si les révélations arrivent brutalement et de manière raccourcie.

En résumé, le monde de Charlie est une jolie surprise, qui devient une référence sur le monde de l’adolescence, avec des acteurs très prometteurs.

Sortie Vidéo : After, Chapitre 1 – L’adaptation de la célèbre saga littéraire
Critique Film  – Haut perchés de Olivier Ducastel et Jacques Martineau
Sortie Video – Traîné sur le bitume de S. Craig Zahler avec Mel Gibson, Vince Vaughn
Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Rattrape Vidéo – L’Heure de la Sortie avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney

No Comments

Leave a Comment.