Critique : New-York Melody avec Mark Ruffalo, Keira Knightley et Adam Levine au cinéma le 30 juillet 2014

New York MelodyEntre les blockbusters de cet été, voici New-York Melody (Begin Again en V.O), une comédie romantique rafraîchissante, ni gnangnan ni dégoulinante, on vous explique tout de suite pourquoi. Tout d’abord, attendez-vous à ouvrir bien vos oreilles car New-York Melody est avant tout rythmé par une Bande Originale omniprésente, logique puisqu’on y parle de musiciens, producteurs et de musique donc. Entre Gretta (Keira Knightley) en couple avec Dave (Adam Levine leader du groupe Maroon 5 dans la vraie vie) et Mark Ruffalo (Dan), un producteur sur le déclin, on ne peut y échapper. Mais avant de parler de romances (et si romances il y a), le film est avant tout une histoire d’amitié(s), une rencontre majeure entre 2 personnes de sexe opposé, qui ont un point commun la musique et qui vont renaître et prendre finalement un nouveau départ grâce aussi à elle. Le tout se passe à New-York, un personnage à part entière, avec cette géniale idée d’enregistrer des morceaux en pleine rue, dans des cadres célèbres ou moins, mais souvent à l’arrache. Ce qui a au moins le mérite de nous faire (re)découvrir la ville.

Commençant sur une note assez triste avec consécutivement le point de vue de Gretta et de Dan juste avant leur rencontre, le film vous embarque littéralement…Il revient sur le passé de la jeune femme, comment elle a quitté son compagnon, en pleine ascension, joué Adam Levine bien dans son rôle, mais pas non plus jouant le gougeât super cliché. C’est aussi cela la force de New-York Melody, ce réalisme, cette simplicité et toute cette amitié et une certaine tension amoureuse qui va crescendo, tout en délicatesse entre Gretta et Dan. Le film ne manque pas non plus d’humour et la fin m’a plutôt surprise et pour ma part elle m’a un peu déçue mais est totalement acceptable… Sans vous en dire plus, New-York Melody vous donnera envie d’écouter au moins quelques chansons chantées par Keira Knightley comme Adam Levine et sa voix particulière entre folk et pop. (ce qui me rappelle d’ailleurs que j’ai son médiator attrapé lors d’un de leurs premiers concerts en France, à l’époque où Maroon 5 n’était pas encore super connu ! ;-))
En bref, si la musique est omniprésente elle n’est pas gênante et sert l’histoire au fil des événements, une jolie comédie pas si guimauve que cela, un peu acidulée, qui change de ce que l’on a déjà vu dans le genre; et qui pose finalement cette question : La musique peut-elle sauver, anéantir ou/et créer de nouveaux couples ?

Synopsis : Gretta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d’autant plus magique pour les deux anglais qu’on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l’idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et… une attachée de presse.
Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote. Ce dernier l’emmène dans un pub, la pousse sur scène et la force à chanter. Dans la salle un producteur s’adonne à sa plus dangereuse passion : l’alcool. Revenu de tout, du succès et de sa gloire passée, amer, rancunier, il a perdu le fil de sa vie,… Et soudain il entend cette voix, découvre cette grâce, ce talent brut et authentique… Une rencontre enchantée qui pourrait finir en chansons…Au cinéma le 30 juillet 2014. Vu en VOSTFR.


New York Melody – Bande-annonce #1 VOST par UGCDistribution

Critique Film – Ne Coupez Pas ! de Shin’ichirô Ueda
Rattrapage Vidéo – Casse-Noisette et les quatre royaumes
Critique Film – Simetierre avec Jason Clarke, Amy Seimetz, John Lithgow
Rattrapage Vidéo – Amanda de Mikhaël Hers avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin
Prochainement – Donnybrook de Tim Sutton avec Jamie Bell, Frank Grillo, Margaret Quallet
Rattrapage Vidéo – Galveston de Mélanie Laurent avec Ben Foster and Elle Fanning

No Comments

Leave a Comment.