Critique Film – Miraï, Ma Petite Soeur de Mamoru Hosoda

Mirai ma petite soeur Réalisateur de Summer Wars, Ame et Yuki – Les Enfants Loups ou bien encore Le Garçon et la Bête Mamoru Hosoda revient avec Miraï, Ma Petite Sœur.

Kun est un petit garçon de 4 ou 5 ans dont le quotidien va être chamboulé par l’arrivée de sa petite soeur Miraï. Vivant avec ses parents dans une maison à étages, il va être extrêmement jaloux de ce petit bébé qui monopolise l’attention de son papa et sa maman. A chaque réaction démesurée du moins pour un adulte il va trouver refuge dans son jardin où il va vivre des aventures extraordinaires et ainsi se connaître et comprendre un peu mieux le monde qui l’entoure.

Miraï Ma petite soeur est du point de vue de l’animation et de la réalisation une réussite, on ne peut s’empêcher de penser que Mamoru Hosoda est l’un des dignes héritiers du maître de l’animation japonaise Hayao Miyazaki. Les décors, les personnages, les scènes du quotidien comme celles plus fantastiques et épiques sont superbes.

Du point de vue du scénario et notamment dans la première partie, vous allez peut-être trouver le temps un peu long et potentiellement agacé(e) par ce jeune enfant qui fait des caprices et braille violemment et souvent. Il y a tout de même des moments qui vous feront sourire surtout si vous êtes parents. L’histoire mêle habilement réalisme et fantastique lorsque Kun va rencontrer notamment son grand-père jeune, sa mère petite fille ou bien encore sa soeur en jeune fille…Les plus jeunes pourront être déroutés face à ce mélange ou tout simplement vive les aventures comme Kun sans se poser de questions.

Au final, Mamoru Hosoda nous livre un beau dessin animé touchant sur l’apprentissage de la vie, le rôle des parents, de la famille dans l’éducation,… encore une belle réussite. Miraï ma petite soeur est d’ailleurs nominé aux Golden Globes 2019 dans la catégorie meilleur film d’animation.

Miraï, ma petite soeur est au cinéma depuis le 26 décembre 2018. Vu en VOSTFR.

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Cinéma : Top Films 2019
Test Blu-ray : Le Roi Lion de Jon Favreau avec les voix de Rayane Bensetti, Anne Sila, Jean Reno
Noël chez Warner, quelques idées cadeaux #showroomwb

No Comments

Leave a Comment.