Critique : Frankenweenie de Tim Burton

Synopsis : Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences… Dans les salles obscures le 31 Octobre 2012. Vu en VF et en 3D Digitale.

Dans la lignée des noces funèbres et de l’étrange noël de Mr Jack, adapté d’un court-métrage éponyme qu’il a réalisé en 1984, Tim Burton revient dans la pure tradition des classiques des films d’horreur avec donc un film en stop motion (image par image) en noir et blanc renforçant l’hommage à ce anciens films dont le réalisateur est fan.

Le film, par de nombreux clins d’oeil, fait référence aux grands classiques des films d’épouvante comme Frankenstein, Dracula, Van Helsing, Godzilla etc. Chaque personnage a son identité bien à lui et est en quelque sorte le mini-moi de ces figures emblématiques, ce qui est parfois assez drôle. Mais pour autant, Frankenweenie n’est pas hilarant et vous fera sourire la plupart du temps. S’il a un côté gentillet, les enfants ne riront pas forcément. Si le film est plus soft que le très bon Paranorman sorti cet été je pense que Frankenweenie s’adresse aux plus de 8 ans si bien sûr, vos têtes blondes comprennent les notions de vie et de mort et n’en sont pas effrayées. En effet, certaines scènes peuvent heurter leur sensibilité, surtout lorsqu’ils s’agit de ressusciter des animaux qui reviennent donc à la vie mais avec quelques changements, je vous laisse imaginer…

En bref, Frankenweenie n’est pas éblouissant et l’on pouvait attendre mieux de Tim Burton qui se rend également un peu hommage à lui-même, à ses précédents films notamment tel que l’excellent Sleepy Hollow. Ceci dit, Frankenweenie vous fera passé un agréable moment malgré un scénario convenu, la réalisation et les personnages sont tops et la 3D pas indispensable mais réussi sur certains plans. Voilà en tout cas un film à voir en Famille (ou pas) pour Halloween ?

A noter « L’Art de Frankenweenie » exposition itinérante organisée par Disney avec REALD pour présenter les coulisses de la création du nouveau film d’animation de Tim Burton s’arrêtera en France du 24 octobre au 5 novembre aux Quatre Temps – Place du Dôme à la Défense.
Après son passage remarqué au CineEurope de Barcelone (18-21 juin 2012), sa présentation aux États-Unis lors du ComicCon de San Diego (11-15 juillet), à Mexico, Toronto, Anaheim, Madrid, Londres et avant Tokyo, le public français pourra découvrir gratuitement, la fascinante magie de la création du film et le processus d’animation en image par image employé par Tim Burton pour réaliser FRANKENWEENIE.

Il visitera le bureau de Tim Burton avec des dessins originaux, certaines marionnettes de personnages, leurs costumes mais aussi plusieurs décors agrémentés de nombreux accessoires du film:
– le grenier dans lequel Victor fait ses expériences scientifiques
– la salle de classe du professeur Rzykruski
– la cuisine de la famille Frankenstein
– et la chambre de Victor.

Critique Film – Maléfique, Le pouvoir du mal avec Angelina Jolie, Elle Fanning
Test Blu-Ray – Aladdin de Guy Ritchie avec Will Smith, Mena Massoud, Naomi Scott
Rattrapage Vidéo – Glass de M.Night Shyamalan avec James McAvoy, Bruce Willis, Samuel L. Jackson
Rattrapage Vidéo – Le Retour de Mary Poppins de Rob Marshall avec Emily Blunt, Colin Firth
Rattrapage Vidéo – Casse-Noisette et les quatre royaumes
Critique Film – Dumbo de Tim Burton avec Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito

No Comments

Leave a Comment.