Critique Film – Séduis moi si tu peux (Long Shot) de Jonathan Levine avec Charlize Theron, Seth Rogen

Seduis moi si tu peux Réalisateur assez hétéroclite concernant le genre de ces films entre horreur, drame, romance au pays des Zombies avec Warm Bodies, le réalisateur Jonathan Levine revient cette fois-ci avec une comédie romantique dans le milieu de la politique : Séduis moi si tu peux, Long Shot en V.O.

Fred, interprété par Seth Rogen, est un journaliste au chômage et se fait recruter pour rédiger les discours de campagne de la secrétaire d’Etat en course pour devenir la prochaine présidente des Etats-Unis, jouée par Charlize Theron. Celle-ci est en fait son ancienne baby-sitter et bien qu’ils soient plutôt mal assortis et très différents aussi bien au niveau de l’attitude, de la tenue vestimentaire, du caractère, on se doute qu’ils vont finir par tomber amoureux.

OK donc si l’on se limite à ce pitch, c’est une autre comédie romantique quelconque prévisible ? Eh bien non, Séduis-moi si tu peux n’est pas que cela et loin d’être cela. Il y a beaucoup d’autres thèmes abordés comme la place de la femme dans un monde dirigé et dominé par les hommes, son combat si en plus elle veut évoluer vers un poste supérieur, la communication, les arrangements, les coulisses dans le monde de la politique.

Passez outre les premières vingt minutes très bavardes, Le film possède de nombreuses scènes drôles avec notamment le séduisant Alexandre Skarsgård (True Blood) en premier ministre du Canada (toute ressemblance…) et hilarantes comme celle où Charlize rentre en call pour gérer une situation de crise avec le dirigeant d’un autre pays alors qu’elle est complètement droguée. En revanche, on oubliera certains passages plus gras qui n’étaient pas indispensables, à mon gôut.

Le film vaut aussi et surtout pour son cast impeccable, il y a une véritable alchimie entre Seth Rogen et Charlize Theron les deux acteurs s’en donnent à coeur joie et ce pour notre plus grand plaisir. Ils sont à leur tour énervants mais surtout touchants. Enveloppez leur idylle comme l’a fait le réal, avec le « It must have been love » de Roxette, il y aura de grandes chances que vous soyez conquis !

Vous l’aurez compris ne vous arrêtez pas à son titre mal traduit ni à son pitch Séduis moi si tu peux est vraiment une des meilleures comédies romantiques de ces dernières années. Certes l’histoire elle-même est un peu improbable mais le cast, le scénario, la réalisation réussie et la pléthore de scènes drôles en font vraiment un film réussi et en plus critique. En effet, Séduis moi si tu peux ballait pas mal de sujets d’actualités et se moque ouvertement de la politique américaine (mais pas que) aujourd’hui et notamment de son président, ici interprété par l’excellent Bob Odenkirk, le Saul Goodman de Breaking Bad et de Better call Saul; sans oublier l’empowerment des femmes. Charlize Theron Présidente !

Séduis-moi si tu peux au cinéma le 15 mai 2019. Vu en VOSTFR. Projection précédée d’une session Q/A en présence de Jonathan Levine, Charlize Theron et Seth Rogen.

Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Rattrape Vidéo – L’Heure de la Sortie avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho
Critique Film – Ma de Tate Taylor avec Octavia Spencer
Rattrape Vidéo – L’Intervention de Fred Grivois avec Alban Lenoir, Olga Kurylenko

No Comments

Leave a Comment.