Avis Vidéo – Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp

Décidément ces derniers temps l’acteur Jamie Bell semble vouloir nous faire oublier son rôle qui l’a révélé tout jeune dans Billy Elliott et c’est plutôt réussi. Après le violent et émouvant Donny Brook, il incarne un néo-nazi qui souhaite changer de vie et quitter son gang dans Skin.

Changer de Peau

Skin est une adaptation de l’histoire vraie de Bryon Vidner qui a fait partie de l’un des gangs néo-nazis les plus violents aux Etats-Unis pendant plus de 15 ans et qui décide de quitter cette environnement et changer de vie. Son chemin vers la rédemption sera loin d’être un long fleuve tranquille face aux représailles du groupe de suprémacistes blancs.

Skin c’est aussi à l’origine et tout d’abord un très bon court-métrage d’environ 20 minutes qui traite du même sujet et qui accessoirement à gagner l’Oscar dans sa catégorie en 2019. Il est d’ailleurs présent sur le Blu-ray et je vous invite vivement à le visionner.

On suit donc Bryon Widner totalement embrigadé dans ce gang violent et extrémiste, depuis des années, vivant en marge de la société, avec à sa tête un couple « Ma » et « Pa » interprété par Vera Farmiga et Bill Camp qui font office de gourous et de parents adoptifs pour bon nombre de membres et en premier Bryon.

Petit à petit celui-ci va tomber amoureux et vouloir changer de vie en tirant un trait sur les actes immondes qu’ils avaient l’habitude de faire avec son gang et en cherchant du travail pour s’occuper de sa compagne et de ses 3 filles. Il va alors rencontrer bien des obstacles, mettre sa vie en danger et celles de ses proches en se faisant menacés et harcelés.

Il va alors faire confiance à Daryle Lamont Jenkins, le fondateur noir de l’association One People’s Project qui aide les extrémistes à sortir de leurs groupuscules communautaires et racistes en les aidant à se refaire une vie et se ré-intégrer dans la société.
Le film propose d’ailleurs un parallèle assez judicieux avec les différentes opérations que Bryon dit Pitbull va suivre et endurer car très douloureuses pour enlever tous ses tatouages notamment ceux sur son visage.

Skin est un film intense, dur également émouvant où Jamie Bell livre encore une fois une performance remarquable dans un rôle vraiment pas facile où l’on finit même par moment à avoir de l’empathie pour son personnage.
Skin nous met aussi face à nous mêmes, peut-on facilement pardonner face à un personnage qui a pendant plus de 15 ans défendus des idéaux révoltants ? Dans tous les cas le film fait aussi réfléchir, à l’ère Trump les groupuscules de la sorte continue de persister et ont même augmenter de plus d’environ 24% dans les dernières années, aux Etats-Unis (Source: Southern Poverty Law Center (SPLC)).

Enfin, le film a aussi le mérite de mettre en lumière ces associations qui contribuent et aident les anciens néo-nazis à sortir de leur gang et à les ré-intégrer, en échange d’informations et de protection. Le réalisateur qui est de confession juive et également petit-fils de 4 survivants de l’Holocauste prévoit d’ailleurs de faire un film sur le personnage Daryle Lamont Jenkins qui a aidé Bryon Widner.

Skin est disponible en DVD, blu-ray et VOD depuis le 3 Décembre 2019.

Critique Film – The Vigil de Keith Thomas avec Dave Davis
Sortie VOD – J’y Crois Encore avec KJ Apa, Britt Robertson
Sortie VOD – Dark Waters de Todd Haynes avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway et Tim Robbins
Sortie VOD – The Informer avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Clive Owen
Critique Film – Radioactive de Marjane Satrapi avec Rosemund Pike, San Riley
Critique Film – Une Sirène à Paris de Mathias Malzieu avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima

No Comments

Leave a Comment.