Critique Film – Les Veuves de Steve McQueen avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki

Les Veuves Réalisé par l’Oscarisé Steve McQueen (Shame, 12 years a Slave), co-écrit avec Gillian Flynn romancière dont ses succès ont été également adaptés en film Dark Places, Gone Girl ou bien en série TV avec l’envoûtante et malsaine Sharp Objects, Les Veuves (Widows) est un film de braquage que l’on a beaucoup aimé malgré quelques défauts.

De nos jours à Chicago, quatre femmes de milieux différents qui ne se connaissent pas vont s’associer afin de rembourser une lourde dette laissée par leurs défunts maris morts dans un braquage qui a mal tourné, et ainsi tenter de sauver leur peau.

Véritable montages russes, Les Veuves nous fait vivre et passer par différents états émotionnels. Parfois tendu, ne ratez pas la scène de début filmé à l’arrière d’un fourgon poursuivi par la police, parfois violent ou plutôt chargé d’émotions où le temps semble s’être s’arrêté, le film est en plus riche en rebondissements et autres twists.

Au-delà d’un très bon film de braquage, certes parfois un peu incohérent Les Veuves est un film méta qui aborde énormément de thématiques entre différents milieux comme la politique, religion, communautés, inégalités sociales où tout semble liés et corrompus. L’assemblage de tous ces sujets est parfois un peu brouillon mais dresse vraisemblablement un constat d’une, de notre société qui n’a plus trop de moral gangrenée par le pouvoir et l’argent.

Soutenu par un casting 4 étoiles féminins Viola Davis ( phénoménale dans la série How to get away from a murderer) en tête, ces 4 femmes qui ne se connaissent pas mais qui ont en commun leur mari ancien braqueur vont unir leur force bien déterminées à survivre dans un milieu plutôt masculin et machiste. Le film est à ce niveau un vrai plaidoyer pour la cause féminine(ste) et l’émancipation des femmes. Le casting masculin n’est pas en reste même si secondaire, Liam Neeson en braqueur aimant, Colin Farrell en politicien tête à claque, Daniel Kaluuya vu dans Get Out et Black Panther en homme de main totalement imprévisible, sadique et terrifiant, tous sont très convaincants.

A la fois thriller haletant et psychologique, le film nous dresse le portrait de femmes avec leurs failles qui vont tant bien que mal trouver le peu de force qui leur reste pour survivre. Si le film comporte à la fois de superbes scènes ou plans aussi bien tournés du côté de l’action que de l’émotion, Les Veuves n’est tout de même pas à la hauteur de Heat de Michael Man l’un de mes films préférés. Malgré tout je n’ai pas une seule fois décroché de ce film de plus de deux heures qui sera sûrement dans mon top 10 ciné de l’année.

Les Veuves sort au cinéma le 28 Novembre 2018. Vu en VOSTFR

Critique Film – Le Chant du Loup de Antonin Baudry avec François Civil, Reda Kateb, Matthieu Kassovitz, Omar Sy
Sortie Vidéo – Frères Ennemis de David Oelhoffen avec Matthias Schoenaerts, Reda Kateb, Sabrina Ouazani
Critique Film – Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez avec Rosa Salazar, Christoph Waltz
Sortie Vidéo – Burning de Lee Chang Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo
Critique : Arctic de Joe Penna avec Mads Mikkelsen
Critique : L’Amour Debout de Michaël Dacheux avec Paul Delbreil, Adèle Csech, Samuel Fasse

No Comments

Leave a Comment.